BIENVENUE SUR Blog de Béatrice de Reynal
RECHERCHE
Accueil> La Tête et la Panse > Le champignon de PARIS : un légume ou une exception nutritionnelle ?
Miammiam

Blog de Béatrice de Reynal

Je suis nutritionniste, contemptrice et très attachée à l'éthique. Gourmande, je ne jette l'opprobre sur aucun aliment, fut-il gras, sucré ou pire. Mais quand on utilise la nutrition comme faire-valoir, sans aucune légitimité, j'explose ! Je tente de vous faire partager mes idées de nutrition inspirante

Le champignon de PARIS : un légume ou une exception nutritionnelle ?

Jeudi 1 Juillet 2010, 05:13 GMT+2Par MiammiamCet article a été lu 18412 fois

Le champignon de Paris, dans sa robe blanche, cache des atouts nutritionnels rares et précieux. Atouts nutritionnels, bénéfices santé, certains avancent même des propriétés thérapeutiques.

chapi 

Le champignon de Paris est un légume à part entière. S’il est habituellement consommé pour valoriser les recettes – escalope à la crème, salades composées, etc. – il se consomme également en poêlée au persil, tout simplement et tout en légèreté...

Une garniture[1] 100 % champignons n’apporte que 30 Kcalories et 2 g de fibres.



[1] 160 g

 

Le champignon de Paris est un des rares légumes à être riche en vitamines du groupe B, si précieuses et rares dans les aliments modernes.

 

Une garniture de champignons de Paris[1] n’apporte que 30 Kcalories et couvre 50 % des AJR en vitamine B2 et B5  et 37% en vitamine PP.

 

Le champignon de PARIS cru a une faible valeur énergétique, est riche en protéines, sans matière grasse et très pauvre en sel. Il est riche en fibres, en vitamine B2 et B5, et source de vitamine PP, de phosphore, de potassium et de cuivre[2].

 

Surgelé, ses atouts sont comparables. Appertisé, une partie de ses vitamines B2 et PP se retrouve dans le jus : vous en profiterez encore si vous le consommez.

 

 

Une excellente digestibilité

            Cru ou cuit, le champignon de Paris a des atouts nutritionnels rares que l’on ne retrouve pas dans les autres légumes et peu fréquents dans les aliments modernes. Ses fibres douces et sa texture fine permettent de le faire consommer même par des organismes fragiles (petit enfant, convalescent, personne âgée) et par tous ceux qui ont les intestins fragiles.

 

Un mode de culture « propre »

Le champignon de Paris est cultivé sur des terreaux, en chambres de pousse ou dans des caves. De plus en plus, les cultivateurs éliminent les pesticides, et aujourd’hui, la plupart des champignons de Paris cultivés en France le sont sans utilisation de pesticide.


Le cycle naturel du champignon permet de le produire tout au long de l’année et de recycler totalement son terreau : c’est une des cultures les plus propres pour l’environnement.

Le champignon de Paris est « le légume au-dessus du panier ». L’audit nutritionnel indique qu’il est peu calorique, riche en protéines, en fibres, et une bonne source de vitamines B2, PP et B5.

 

Le champignon de Paris bénéficie le plus souvent de conditions de culture sans pesticides, ce qui en fait une des cultures végétales les plus « propres ».

 

Les travaux scientifiques sur le champignon de Paris sont très prometteurs et pourraient permettre, dans un proche avenir, de confirmer des atouts pour la santé.

[1] 160 g

[2] Allégations autorisées par la nouvelle réglementation européenne.

 

Lire d'autres articles de la rubrique