BIENVENUE SUR Blog de Béatrice de Reynal
RECHERCHE
Accueil> Philosofood > Les additfs alimentaires, le philosophe et le petit lapin
Miammiam

Blog de Béatrice de Reynal

Je suis nutritionniste, contemptrice et très attachée à l'éthique. Gourmande, je ne jette l'opprobre sur aucun aliment, fut-il gras, sucré ou pire. Mais quand on utilise la nutrition comme faire-valoir, sans aucune légitimité, j'explose ! Je tente de vous faire partager mes idées de nutrition inspirante

Les additfs alimentaires, le philosophe et le petit lapin

Lundi 26 Janvier 2009, 05:50 GMT+2Par MiammiamCet article a été lu 1734 fois

Si l’on en croit la rumeur – elle a bon dos ! – ou les consommateurs un peu crédules, les additifs seraient la cause de bien des maux, et le symbole même de l’américanisation de nos si chers aliments de terroir… Et pourtant ! Personne ne le sait, mais la majeure partie des additifs est naturelle ! Seuls quelques uns sont synthétiques… et ils ont tous été testés comme bien peu d’aliments naturels l’ont été. Ainsi, il est sûrement plus sûr de consommer de l’acide citrique que du sel, du sucre ou de l’alcool…
Les additifs apportent bien plus de bénéfices que d’inconvénients. Peut-on se passer des colorants ou des arômes de synthèse, oui. Pourquoi pas ! Ils ne sont pas présents dans les aliments bruts comme fruits, légumes, poissons ou œufs. Mais ils sont parfois utiles pour des préparations prêtes à l’emploi, pour des boissons, et pour tous les produits que l ‘on veut avoir sous la main à tout instant. Personne n’est obligé ni de les acheter, ni de les manger : la liste des ingrédients là pour vous informer. Elle permet à chacun d’opérer ses choix et de manger selon ses idées et sa philosophie.

 

Les additifs : un secteur alimentaire très très particulier !
Rien que leur nom dérange le mangeur : « additifs » ? Ca sonne comme artifice et arnaque. Comme les colorants que l’on met dans l’essence ou le gaz oil pour le taxer plus lorsqu’il est destiné à votre voiture particulière. Bref : ça sent le malaise !
Et pourtant ! Les premiers additifs sont séculaires : sel, salpêtre ou colorants sont d’usage depuis environ vingt siècles et même avant !
Ils ont certainement leur raison d’être, même si philosophiquement, leur emploi peut déranger certains purs esprits. Car c’est vrai : nous pourrions tout à fait nous passer de colorant, d’arômes, de conservateurs… mais il faut alors en accepter les revers.
Finis les biscuits qui restent inoxydables après 3 ou 5 semaines de paquet ouvert. Finis le jambon rose cochon. Fini le cola, la mayo ou les roudoudou… Fini le bon vin : sans conservateurs, il devient vinaigre…
En revanche, je ne vous conseille pas de vous passer de certains conservateurs : ceux qui sont utilisés dans la farine, dans le blé et les céréale en général. Grâce à eux, vous êtes en vie. Ils vous permettent de ne plus être confrontés aux toxines de micro-organismes, si dangereuses pour la santé et pour la longévité.
 

Mais... et le petit lapin, me demandrez-vous ? 

ah ça ! C'est une autre histoire !

Lire d'autres articles de la rubrique

Cet article a été commenté 1 fois | Ajouter un commentaire | Revenir en haut | Aller en bas

Gohu dit

Béatrice, bonjour. Mais alors concernant les farines bio, les céréales non traitées? Sont-elles si bénéfiques, pleins de vertus et sans dangers? Faut'il mieux consommer du pain avec des farines traitées?

Lundi 26 Janvier 2009, 09:06 GMT+2 | Retour au début